Monumental

J’ai envie de vous dévorer

Laissez-moi vous dévorer

De toutes les façons je vous dévorerai

J’ai vu ce con de Poséidon

Il se baladait après minuit

Il déambulait entre les arcades de la Place des Vosges

Il ne m’a même pas remarqué

Pourtant je le suivais de près

Il ne s’est même pas retourné

Pourtant je n’avais rien à lui avouer

Je me suis arrêté

et je me suis souvenu

Je me suis souvenu

Que je vous ai aimé

J’ai dévoré des fragments de souvenirs

Des morceaux de vos rires

Des miettes de vos larmes

Pour vous oublier

Dévorez-moi ! Dévorez-moi encore

 

Ecrit : 28/04/08

©Bouchra Abdelkahhar

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s