L’instant

Le moment présent

Où tout bascule

Comme le monde entier

A la renverse

Se déverse

Et laisse planer le doute

Je cueille tout

Un mot une sensation

Un entre-deux

Une idée partagée

Une émotion échangée

Un propos développé

Un message envoyé

Une phrase inconnue traduite

Un modèle à ne pas suivre

Un verbiage inutile

Le parfum s’évapore le long des berges

J’ai gardé l’essentiel

 

©Bouchra Abdelkahhar

Ecrit le : 18/01/17

Le sublime

 

Quand le sublime résiste

Résiste se tord s’écrie

S’écrit à l’encre

Puis s’ancre

S’installe

Prend toute sa place

Et s’étale

J’ai bu du bon vin

Pendant un court instant

M’a résisté

J’ai aimé cet instant fugace

Où le sublime a débordé de la toile

Tranquillement m’a orientée

Je ne comprenais rien

Rien à ce qui se tramait

Et puis tout est devenu fluide

J’aime que l’on me résiste

 

©Bouchra Abdelkahhar

Ecrit le 18/01/17

 

 

La charmeuse de serpents

La saveur de ta peau 

La sensation de ta voix

Je m’en occupe

Les quolibets à l’imparfait

Les anaphores inutiles

Je m’en occupe

J’ai dressé tout un bestiaire

Grâce à ma mathématique

Tu me suis

Je suis la charmeuse de serpents

Qui d’une main agile et gracile

Les guide vers d’autres aurores

Toujours avec élégance

C’est ma marque de fabrique

Tu me suis

Souvent ils se réveillent

Etourdis et pis encore

C’est grâce à ma logistique

Tu me suis !

 

© Bouchra Abdelkahhar

Ecrit le : 02/01/17