Oh ! Toulouse

 

Des foulées plus lentes

Le long des berges de Seine

Celle-ci frise à peine

A mon passage

L’eau est claire

Trouble par endroits

La tessiture de sa voix

Maladroite par endroits

Incroyablement calme

La Seine aujourd’hui

Est étonnement calme

Commence un dialogue

Avec un ton péremptoire

Le Soleil brille

Un peu

Que dis-je !

 

©Bouchra Abdelkahhar

22/05/17

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s